Catherine Paradeise, sociologue, professeur à l’Université Paris Est Marne-la-Vallée, chercheure au LATTS, présidente de l’IFRIS (Institut francilien recherche, innovation, société), a longtemps consacré ses travaux à l’analyse des marchés du travail, de la négociation collective et des relations professionnelles. Elle s’intéresse aujourd’hui aux organisations scientifiques et universitaires. Ses travaux portent en particulier sur la recomposition des liens entre régulations managériales et régulations professionnelles en relation avec les réformes en cours dans la plupart des pays d’Europe. Dans ce contexte, elle analyse également les évolutions des dispositifs de jugement de la qualité académique et les modalités de construction organisationnelle de la réputation et du prestige académique.