Anova-Plus a été retenue par l’Ifremer et le CEA dans le cadre d’un contrat de transfert pour réaliser les étapes d’optimisation et de validation d’un test « bandelette » détectant une microalgue toxique présente dans les coquillages de consommation.

Ces étapes pourront in fine permettre à Anova-Plus de commercialiser ces tests innovants à l’horizon 2015.